Camp communautaire du 30 juin au 6 juillet 2019 à Sète

Camp communautaire du 30 juin au 6 juillet 2019 à Sète

L’été dernier nous étions 69 à participer à un camp communautaire, intergénérationnel et multiculturel, organisé par Jean-Daniel et Elisabeth Schneeberger.

Intergénérationnel : de 4 à 87 ans. Multiculturel : la plupart des participants étaient originaires d’Erythrée, de Suisse, mais aussi d’Asie ou d’Amérique du Sud.

Au menu le matin : méditation ; petit déjeuner du cœur ; animé par les participants ; message du pasteur Jean-Daniel ; temps de réflexion en petits groupes ; jeux de rôles ; rallye ; prières et chants.

L’après-midi nous étions libres de choisir une activité : balade au Mont Saint-Clair ou le long de l’étang de Thau ; musée Georges Brassens ; tour en bateau sur les canaux de la ville ou plage.

Le mercredi plusieurs excursions dans l’arrière-pays nous étaient proposées : le village de Saint Guilhem-le-Désert, les grottes de Clamouse ; la descente en canoë sur l’Hérault ; la ville d’Aigues-Mortes, sa tour Constance et ses salines.

Le fil rouge de cette année était : « la confiance ». Ce thème a été choisi par une jeune participante. Avant le camp, les participants se sont rencontrés et ont pris le temps de poser de multiples questions sur ce thème qui ont été reprises durant le camp. Autour de trois axes : la confiance en soi, la confiance aux autres et la confiance en Dieu.

Avant de faire confiance à une personne inconnue, nous avons réalisé ensemble qu’il était important de prendre du temps pour réfléchir, de faire preuve de discernement, de poser des limites parfois, afin de ne pas se laisser envahir.

Lors d’une « trahison », il est nécessaire d’en parler, de manifester de l’attention pour rétablir la communication. Si la personne ne change pas son comportement à notre égard, alors il faut trouver une juste distance, tout en gardant le dialogue.

Il peut être utile, aussi quand des relations de confiance ont été blessées ou trahies, de demander l’aide d’une tierce personne (thérapeute, médiateur-trice, etc.)

Nous avons approfondi différents textes bibliques qui nous éclairent dans nos relations humaines et nous guident sur le chemin de la confiance, tout en nous donnant aussi des outils pour nous protéger dans des situations difficiles, où la confiance a été trahie : Psaume 139, Matthieu 14. 22-33, Matthieu 18.15-20, Jean 2. 14-19, Ephésiens 6.10-20…

Enfin, si nous prenons la peine de nous ouvrir à Dieu, nous pouvons lui confier nos joies, nos peines, les bonnes relations, mais aussi les moins bonnes en toute confiance, tout en restant prudents et vigilants.

Ces camps sont une chance pour notre ville, des liens d’amitié se tissent entre les générations et les diverses cultures. Nous comprenons mieux ces familles émigrées qui sont venues dans notre pays et qui prennent part au camp. Leur foi naturelle nous fait chaud au cœur. Je crois qu’ils se sentent accueillis et font preuve d’une grande motivation, afin de s’intégrer au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *