Eglise ensemble

Eglise ensemble

PAR FABIENNE GIGON, REPRÉSENTANTE DE L’ÉVÊQUE À GENÈVE | PHOTO : CATH.CH

Chère Lectrice, cher Lecteur,
C’est un honneur et une joie de m’adresser à vous en tant que représentante de l’évêque pour la Région diocésaine de Genève. Ainsi, nous démarrons un bout d’aventure de l’Eglise ensemble. Alors n’hésitez pas à prendre contact !

Permettez-moi d’évoquer un joli événement auquel j’ai été conviée le 24 juin dernier dans l’anticipation de ma prise de fonction.
La communauté de l’Arche a coupé les rubans de ses nouveaux locaux de La Corolle, à Versoix. Des bâtiments lumineux et chaleureux, pour offrir un espace de vie, de travail (avec des ateliers de créations en tout genre, vendues sur place) et de loisirs à des personnes à besoins spécifiques.
C’est une communauté au sens large qui s’est réjouie avec les nouveaux occupants : familles, amis, éducateurs et animateurs, direction, institutions sœurs et faîtières, ainsi que des élus. J’ai apprécié les discours : « nous mettons nos talents en commun », « nos différences nous unissent ».
J’y ai appris que tous les 4 ans, l’Arche – environ 150 communautés à travers 38 pays –, se rassemble pour se donner « un mandat » : prendre les grandes décisions pour l’ensemble de la communauté.
Cela n’est pas sans rappeler la démarche synodale que notre Eglise a initiée. Le fruit premier, au-delà des décisions à venir, est la rencontre, le dialogue, la confrontation des idées pour avancer d’un pas de plus, avec humilité et confiance que le Seigneur agit à travers nous. Selon la formule de mon collègue fribourgeois (merci Claudien !), un synode, c’est « se conforter dans la foi et la charité ».
Revenons à La Corolle, « un lieu pour tous, un lieu pour chacun », mettant en avant les relations qui nous grandissent et valorisant la diversité, « signe d’une humanité plus approfondie ». La foule a été invitée à se lancer parmi des pelotes de laines de couleurs : le réseau ainsi tissé illustrait bien que nous sommes interreliés !

Cette visite me permet de témoigner de la richesse et de la qualité des lieux que nous accompagnons, dans ce cas via la Communauté œcuménique des personnes handicapées et de leurs familles (COPH), présents lors de cet événement. Des lieux qui témoignent de l’étonnante fécondité de l’accueil de nos diversités, de la rencontre et du dialogue.
Déjà, je suis heureuse de découvrir davantage le professionnalisme des collègues, prêtres et laïcs, l’implication des bénévoles et la beauté de leur engagement ! Merci, car nous sommes Eglise ensemble.
Je vous souhaite une belle « rentrée pastorale », une nouvelle année en compagnie du Seigneur. Que son souffle nous habite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *