Festival Metanoia à Saint-Maurice

A tour de rôle, des jeunes de divers cantons romands profitent de cet espace de liberté pour évoquer un sujet qui les intéresse. Au tour du jeune Gruyérien Jérémie Favre de prendre la plume.

PAR JÉRÉMIE FAVRE | PHOTOS : DR

Le festival souhaite être un lieu d’Eglise, de rencontre et de joie.

L’édition 2022

L’édition 2022 Metanoia accueillera cet été Sophia Kuby, philosophe allemande, le père Raphael Chilou, franciscain du Bronx, Tugdual Derville, fondateur de l’association d’activités avec les handicapés «A bras ouverts», le spectacle «Coming Out», qui raconte le parcours spirituel atypique de Mehdi Djaadi, un concert des Guetteurs, le père Daniel-Ange, Mgr Alain de Raemy, Carine Salomé, missionnaire sur des lieux de conflits internationaux, un grand concert le samedi soir, le pasteur Arnaud Bersier, de Vevey, Joseph Gotte, auteur et blogueur et Alexandre de Pablos, étudiant passionné d’évangélisation.

Metanoia est un festival qui a lieu du 11 au 17 juillet sur les terres du martyre de saint Maurice.

Proposant des temps de prière, de conférences, de spectacle, de sport et d’amitié à un public large (jeunes et familles), le festival souhaite être un lieu de rencontre et d’expérience de foi, en Eglise.

Découverte

Une semaine par an, la plaine des martyrs de Vérolliez, face à la dent de Morcles, laisse place à son habituelle quiétude pour accueillir des festivaliers venus de toute part, dont les tentes multicolores poussent au milieu des champs.

La journée commence avec les laudes, pour les plus matinaux, puis plusieurs conférences sont proposées : témoignage, engagement dans la société, vulnérabilité, vie de couple, mission… La messe est célébrée chaque jour.

L’après-midi, une trentaine d’ateliers sportifs, culturels ou artistiques sont proposés à la carte : escalade, randonnée en montagne, kayak, chant, artisanat, visite de l’abbaye, discussions autour d’un intervenant… Des temps spécifiques sont également prévus pour les couples.

En soirée, après un spectacle ou un concert, une grande veillée de prière sous les étoiles est un temps de rencontre privilégié avec le Christ. Des prêtres issus de divers diocèses et communautés sont présents pour des confessions ou des temps d’écoute. Les nuits finissent tard, après des discussions animées au bar.

Le festival souhaite être un lieu d’Eglise, de rencontre et de joie. Il accueille un public large (jeunes, adultes, couples avec ou sans enfants), de tous horizons (de Suisse romande, Belgique, France et Allemagne).

Jérémie Favre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *