Oui !

Oui !

PAR SYLVIE BLUMENTHAL
PHOTO : LYDIA BLUMENTHAL

Souvent très attendu lors d’un mariage, «oui» est ce mot par lequel notre vie est engagée aux côtés de la personne que l’on aime.

«Oui !»… Trois petites lettres que l’on peut prononcer facilement, sans vraiment mesurer ses conséquences sur nous. Marie en sait quelque chose! En acceptant d’être la mère de Jésus, elle ne mesurait alors pas dans quoi elle s’embarquait!

Tel est le plongeon que font ces couples qui, un jour, décident de se dire «oui».

Un «oui» source d’amour donné et reçu, de bonheur, de partage, et générateur de vie.

Mais qu’est-ce qui fait que certains mariages durent?

Le 31 janvier 1982, mes parents se disaient « oui » devant Dieu. Quarante ans plus tard, alors qu’ils se préparaient à célébrer ce merveilleux anniversaire, l’un de leurs petits-fils dit :

«Grand-père, 40 ans c’est beaucoup! Comment avez-vous fait?» Papa réfléchit, passant dans sa mémoire tous les moments partagés avec son épouse et il lui dit: «J’ai une réponse, mais cette question est plutôt compliquée, car il peut y avoir autant de réponses que de personnes. Je vais donc aller trouver ta grand-maman et nous te donnerons une réponse qui vaut pour nous deux.» Et leur réponse fut: «C’est la grâce de Dieu et la patience qui ont soutenu notre amour.»

Ces mots me rappelèrent ce passage de saint Paul aux Corinthiens qui dit que «l’amour prend patience» (1 Corinthiens 13, 1-8).

La patience – ce doux mélange de calme, constance, courage, douceur et persévérance – est aussi la vertu qui fait supporter les adversités, les douleurs, les incommodités.

Dans la Bible, nous lisons que Dieu est amour, que Dieu est patient.

Je me suis amusée à poser la question autour de moi et mon papa disait vrai : il y a autant de réponses que de couples. Pour certains, c’est la chance extraordinaire d’avoir un partenaire gentil, facile à vivre, joyeux, pacifique. Pour d’autres, c’est le partage, le dialogue, l’honnêteté, la confiance, le pardon, l’humour, savoir être reconnaissant et dire merci. Mais aussi s’appuyer sur Dieu, qui est source de tout amour et qui donne tout pour vivre de cet amour…

En ce qui me concerne, voilà 25 ans que je partage la vie d’un homme merveilleux, qui met un point d’honneur à faire mon bonheur et celui de nos enfants. Nous avons pris ensemble la décision de nous choisir et de renouveler notre oui chaque jour en nous appuyant sur Dieu.

Et vous qui vous êtes ou qui allez vous engager par un «oui» quel qu’il soit… comment envisagez-vous de le vivre au quotidien de façon pérenne?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *