Pastorale jeunesse : une nouvelle recrue

Pastorale jeunesse : une nouvelle recrue

Après une année de discernement en tant que responsable de la pastorale jeunesse de l’Unité pastorale Nyon-Terre Sainte, Charlotte Obez a laissé sa place à Thomas de la Barre. Ancien membre du groupe de jeunes, ce scout théologien et musicien se réjouit d’entrer en fonction en septembre.

PROPOS RECUEILLIS PAR AUDREY BOUSSAT
PHOTO : ARMELLE MARTINEZ

Thomas, comment vous décririez-vous en quelques mots ?

Thomas de la Barre : Créatif, entreprenant et passionné. Comme musicien, mais aussi comme scout, j’ai découvert combien j’aime bâtir des projets motivants et ambitieux qui touchent les gens.

Quel est votre parcours ?

Après ma maturité au gymnase de Nyon, je suis parti pour neuf mois à Altötting, en Allemagne, dans une école de mission tenue par la communauté de l’Emmanuel. Cette année d’apostolat vécue avec quatorze autres jeunes de dix-huit à trente ans se fonde sur une vie de communauté forte, des temps de formation, des projets missionnaires très variés et la prière quotidienne. Je suis ensuite rentré en Suisse pour commencer des études de théologie, ayant compris que le Seigneur m’appelait à travailler pour l’Eglise comme laïc. J’ai aussi eu l’occasion de travailler au sein du service de communication du Conseil œcuménique des Eglises à Genève.

Comment vivez-vous votre foi ?

J’aime vivre d’une foi joyeuse, ancrée dans la louange devant les merveilles que le Seigneur réalise chaque jour dans mon existence. Ce n’est pas une vision du monde naïve ou ingénue, mais bien un chemin exigeant que de choisir la joie véritable ! Le scoutisme m’a appris que les choses qui méritent d’être vécues ne sont pas toujours faciles. Et à avancer avec le sourire.

Pourquoi avez-vous décidé de vous engager en tant que responsable de la pastorale jeunesse ?

J’ai toujours voulu exercer un métier qui soit intimement lié à ma foi. C’est pour moi une grande chance de pouvoir travailler au quotidien à annoncer l’Evangile et partager le message de l’Eglise avec les jeunes.

Avez-vous déjà des idées de projets que vous aimeriez mettre en place dans le cadre de vos fonctions ?

J’ai toujours beaucoup d’idées de projets ! J’aimerais en particulier vivre les jours de Pâques dans un lieu fort avec le groupe de jeunes. Et, bien sûr, il y aura les Journées mondiales de la jeunesse à Lisbonne l’été prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *