Une heure avec Fabien et Virginie Udriot

Une heure avec Fabien et Virginie Udriot

Au service de l’Église

Fabien et Virginie Udriot sont mariés et parents de trois enfants, une fille et deux garçons. Fabien sera ordonné diacre permanent le 10 septembre prochain, à 17h à l’église Saint-Paul au Schönberg. Le couple partage avec nous son parcours de vie et de foi.

PROPOS RECUEILLIS PAR VÉRONIQUE BENZ
PHOTO : DR

Fabien et Virginie se sont connus très jeunes, à l’âge de 15 ans, lors d’une montée vers Pâques (temps de retraite du Jeudi saint au dimanche de Pâques) à la Villa Vandel à Châtel-Saint-Denis. Ils se sont mariés en 2001 au Bouveret. Fabien est informaticien indépendant et Virginie enseignante à l’école primaire. Leur parcours de vie est fait de voyages et de rencontres. Quelques années après leur mariage, ils partent en Angleterre avec ATD Quart Monde pour un projet de deux ans. Puis ils vivront un an au Cambodge et un an en Afrique. Entre les différents séjours à l’étranger, la famille s’agrandit. Au Burkina Faso, Fabien lance une petite entreprise avec laquelle il continue de travailler à distance.

La foi a toujours fait partie de la vie de Fabien et de Virginie. L’appel à servir l’Église était au cœur de Fabien depuis longtemps. « Ma vocation a germé gentiment. J’ai parlé à Bertrand Georges de mon désir de me mettre au service de l’Église, mais j’étais alors trop jeune ». En effet, explique Fabien, pour être diacre permanent il faut avoir atteint l’âge canonique de 35 ans. Le temps passe et Fabien laisse ce désir s’enfouir dans son cœur. Cependant, quelques années plus tard, au détour d’une rencontre, Bertrand Georges le relance sur sa vocation au diaconat permanent. En 2018, il commence un parcours de quatre ans, un an de discernement suivi de trois ans de formation.

« C’est un cheminement dans la foi dans notre vie de couple et de famille. Fondamentalement, nous nous sommes mis en route à cinq. C’est le prolongement d’un itinéraire que nous avons débuté depuis longtemps. Nous avons toujours eu des engagements religieux plus ou moins importants selon nos voyages. »

L’ordination diaconale marque l’aboutissement d’une formation, mais c’est avant tout la continuité de quelque chose d’intérieur. C’est surtout une nouvelle aventure de foi pour le couple et la famille Udriot.

Après son ordination, Fabien restera actif dans sa branche professionnelle, il n’aura pas d’engagement professionnel en Église. Cependant, dans sa paroisse, il prendra une place particulière lors des célébrations. « Ma présence à l’autel sera différente durant la liturgie. J’aurai également un rôle d’accueil et de proximité. Le diacre est celui qui se met au service, souligne Fabien, ce service prend plusieurs formes : c’est d’abord le service de la Parole, mais c’est aussi celui de la prière, notamment la liturgie des heures et de la charité. » Le diaconat permanent est différent pour chaque personne. Chaque diacre, après avoir reçu ce sacrement, est invité à développer ses charismes et à les faire fleurir. Souhaitons à Fabien et Virginie Udriot et leurs enfants de pouvoir porter de belles fleurs au cœur de notre Église.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *