Une nouvelle jeunesse pour l’Eglise

PAR AUDREY BOUSSAT
PHOTO : JOAO CARDOSO

Réjouissons-nous, car notre Eglise est vivante, habitée par de jeunes paroissiens rayonnants d’enthousiasme. C’est l’heureux constat que j’ai dressé en préparant ce bulletin : des enfants ont récemment fait le choix d’être baptisés (p. 10) tandis que d’autres jeunes ont fait leurs premiers pas vers l’autel pour communier (pages 10, 13 et 17) ou sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle (page 4). Souriants et épanouis, ils sont le visage de l’Eglise de demain, composant une grande famille universelle où il fait bon vivre.

Grandir en Eglise, c’est faire des rencontres nourrissantes qui nous accompagnent sur le chemin de l’existence. C’est se construire avec des personnes qui partagent nos valeurs, qui croient en Dieu et qui l’aiment ou apprennent à l’aimer. On s’y sent bien, accueilli, valorisé, avec la certitude de pouvoir vivre sa foi en toute simplicité et sans craindre d’être jugé. Les moments de partage et de convivialité jalonnés de rires sont nombreux; mais croire en Dieu signifie aussi disposer d’un refuge dans les épreuves ou quand on ressent le besoin de pleurer ou de se confier à quelqu’un.

Une nouvelle génération se construit, épaulée avec amour et patience par les précédentes. Accompagnés par leurs proches ou des personnes engagées en pastorale qui les inspirent et les façonnent, ces jeunes portent sur l’Eglise un regard neuf et authentique. Ils appuient leur foi sur les valeurs transmises par le Christ avec une vigueur et une détermination propres à un âge où l’on s’émerveille de tout. Le poids des ans n’a pas encore ridé leur perception de cette institution solide et fiable et ils répondent à l’appel de Dieu avec confiance.

Leur sincérité et leur curiosité sont leurs forces. Ils sont ancrés dans une Eglise qui leur accorde sa confiance et tente de leur offrir des espaces pour s’exprimer et développer leurs dons. Tant mieux, car ces jeunes sont le reflet de Dieu. Jésus n’a-t-il pas dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent » (Marc 10, 14) ?

Quelle que soit la longueur de notre vie, il nous est toujours possible de prendre exemple sur les petits qui nous entourent, véritables sources de joie. A tout âge, on peut décider d’offrir à son regard une nouvelle jeunesse. Et se laisser porter avec sérénité et foi par la belle aventure qu’est la vie du croyant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *